La Filière

Une filière numérique dynamique

La région Poitou-Charentes dispose d’une filière numérique dense, composée majoritairement de TPE / PME. Elle se distingue par son fort potentiel de développement et d’innovation, aidée par les centres de R&D, les laboratoires de recherche et les acteurs de l’innovation présents sur le territoire.

En 2011, le SPN a réalisé une étude sectorielle de la filière numérique du Poitou-Charentes*.
Cette étude a révélé que la région compte plus de 1870 entreprises numériques (+ 19% entre 2000 et 2009), ce qui représente plus de 18 700 salariés (+30% entre 2000 et 2009).

Constitué d’activités diverses et variées, le secteur numérique est en changement permanent et ne connait pas de définition universelle. Pour délimiter le champ des compétences des entreprises de cette filière, le SPN a choisi de les distinguer selon 4 pôles :

  • Réseaux et Télécommunications
  • Développement Informatique
  • Communication, Multimédia et Arts Graphiques
  • Conseil et Formation

Sur le Poitou-Charentes, l’étude sectorielle a permis d’analyser la répartition des emplois numériques selon les 4 pôles de compétences énoncés ci-dessus. On remarque une forte représentativité des métiers liés aux activités de réseaux et télécommunications.

Graphique : la répartition des emplois numériques en Poitou-Charentes 

Répartition des emplois TIC en Poitou-Charentes

Un acteur fédérateur de la filière : le SPN

Pour sa part, le SPN rassemble 120 entreprises membres sur l’ensemble du territoire régional et son poids en région augmente chaque année.

La vocation du réseau est de structurer cette filière numérique, d’aider les entreprises à se développer, à être en veille sur les marchés et applications de demain et à anticiper, ensemble, l’avenir du secteur. Le SPN participe également à la valorisation de ces entreprises régionales, par l’organisation de différents évènements et notamment les « Rencontres Nationales du Numériques« , dont la 5ème édition aura lieu en 2014.

* Etude réalisée par Magalie Vigé, étudiante en Licence »Développement Economique Local » à l’Université de Poitiers.