[Accélération / International] S’inspirer des bonnes pratiques européennes pour accompagner les startups


ajouté le 22 mai 2019 par Anne-Céline

Fort de son expérience d’accompagnement des entreprises à l’international depuis des années, le SPN est en charge de l’international au sein de l’ADSA.  Décryptage des bonnes pratiques.

ADSA, petit rappel

L’ADSA (Atlantic Digital Startup Academy) est un programme européen d’accélération de startups sur la façade atlantique que le SPN a intégré aux côtés de 9 autres structures européennes. Spécifiquement pensé pour les entrepreneurs du numérique démarrant à l’export sur les marchés européens, l’ADSA accompagne les startups dans le développement de leur proposition et de leur présence commerciale dans le but de lancer leur produit ou service sur un nouveau marché.

À ce jour, ce sont 90 startups du digital de l’espace atlantique qui ont rejoint le programme d’accélération et d’accompagnement à l’international de l’ADSA. Parmi elles, les 7 startups accompagnées par le SPN dans le cadre de Start Innov’ Academy.

Un des éléments central du projet ADSA est la réutilisation des bonnes pratiques mises en avant dans des projets antérieurs menés en Europe et ayant accompagné des startups vers l’internationalisation .

Accompagner l’internationalisation des start ups – Études de cas

Notre objectif est d’aider à créer un écosystème où les entrepreneurs puissent trouver le support, les outils et les compétences dont ils ont besoin pour s’ouvrir à l’international. Les organismes locaux de soutien aux entreprises, ayant une meilleure compréhension des méthodes et besoins mentionnés ci-dessus, possèdent une place importante dans la réalisation de cet objectif. Dans ce but, nous avons rassemblé, analysé et présenté des exemples de bonnes pratiques sous la forme d’études de cas que nous vous invitons à découvrir :