Bienvenue en French Tech Atlantic Valley !

Les écosystèmes numériques et entrepreneuriaux de Angoulême, Niort, La Rochelle et Poitiers forment la Communauté French Tech Atlantic Valley. Que revêt cette labellisation et quels sont ses effets pour notre territoire ?

Oeuvrant au développement de ses adhérents et de la filière numérique locale, le SPN a initié la dynamique French Tech sur le territoire depuis 2015. En juin 2016, le SPN obtient l’intégration au Réseau thématique French Tech #EdTech #Entertainment des agglomérations de Angoulême, La Rochelle, Niort, et Poitiers. Dans le cadre du nouvel appel à projet lancé par la mission French Tech début 2019, le SPN a poursuivi son travail de fédération des acteurs locaux afin d’obtenir cette nouvelle reconnaissance de Communauté French Tech. « Notre enjeu n’est pas d’uniformiser le territoire mais de faire valoir ses atouts. A chacun désormais de s’emparer de ce label French Tech Atlantic Valley pour développer sa communauté et renforcer son attractivité ! » explique Sébastien Mahé, président du board.

 

Une Communauté French Tech, pour quoi faire ?

Le label « Communauté French Tech » a vocation à faire reconnaître le dynamisme d’un écosystème numérique afin de donner plus de visibilité à ses startups, au niveau national et international. L’obtention de ce label doit donc permettre de renforcer les actions existantes et d’encourager les initiatives entrepreneuriales et innovantes locales. Il s’agit également d’une opportunité de multiplier les liens avec les écosystèmes French Tech proches (notamment Bordeaux, devenue Capital French Tech et Limoges, devenue Communauté French Tech Limousin) pour nouer de nouvelles collaborations.

Parmi les forces du territoire figurent les domaines d’excellence des écosystèmes des 4 agglomérations ainsi que de nombreuses actions portées par les acteurs publics et privés qui les composent. On citera notamment Start Innov’ (le programme d’accélération porté par le SPN), les délégations collectives mises en place sur des salons internationaux comme le CES ou encore la tenue d’événements phares comme Niort Numeric. Quelques 140 entreprises et acteurs de l’innovation ont apporté leurs soutiens à la candidature portée en 2019, dont ceux de 77 startups*.

Outre des rassemblements des différentes Communautés labellisées, La French Tech a constitué un fond de 2 M d’euros afin de financer les initiatives d’envergure portées par ces Communautés (événements, outils, actions de communication, campagnes marketing).

 

Des entrepreneurs emblématiques au pilotage !

11 entrepreneurs, fondateurs de startups ou acteurs engagés dans l’écosystème, se sont engagés au sein du Board, le comité de pilotage de la Communauté.

Sous le pilotage de Lisa Harel, directrice du SPN, c’est Fabien Audat, chef de projet du SPN, qui a coordonné l’ensemble des démarches French Tech initiées localement depuis 2015. Dans la continuité de ce travail, il a été nommé Community Leader. Il décrit le rôle de ce comité de pilotage :« J’ai la chance d’animer ce board d’entrepreneurs visionnaires et expérimentés. L’idée n’est pas de créer une énième structure, mais au contraire d’avoir une organisation la plus souple et agile possible. Ce comité de pilotage sert à faire remonter les besoins du terrain, exposer les manques identifiés par les entrepreneurs sur leurs territoires, les difficultés auxquelles ils sont confrontés pour scaler une Startup. Mon rôle être d’être leur facilitateur auprès de Bercy et de tous les partenaires de la Mission French Tech.»

Breacking news ! Le board élu lors de la candidature à l’AAP de La French Tech doit aujourd’hui être renouvelé. Envie d’en être ? 👉 Plus d’infos

 

Atlantic Valley, un nom fédérateur

Afin d’unir les 4 écosystèmes sous un même drapeau, la Communauté a choisi le nom « d’Atlantic Valley ». Un nom anglais, en référence à l’univers Startup et à l’ambition internationale de la French Tech, mais aussi, un nom fédérateur unifiant les territoires à travers le choix des mots : « Atlantic », un élément commun à l’ensemble du territoire sur lequel le SPN est fortement reconnu et, « Valley », en référence aux territoires situés dans les terres et, en même temps, un clin d’œil à la Silicon Valley.

 

 

Quelles actions sur 2020 pour la French Tech Atlantic Valley ?

En 2020, la Communauté French Tech Atlantic Valley a commencé à déployer son plan d’actions ambitieux :

  • 1 Atelier collectif par an par écosystème pour co-construire un programme sur l’un des axes de la French Tech
  • 1 événement de networking “l’Afterwork” par trimestre par écosystème pour animer la communauté de Startups
  • Des Meetups régulièrement pour informer, sensibiliser, faire de la veille en lien avec les 4 axes de la French Tech
  • La participation active au réseau des communautés EDTECH de NA et au réseau au niveau national pour partager les informations et relayer des demandes de contacts ou des besoins
  • Diffusion des AAP, AMI et dispositifs French Tech ; Aide individuelle à la réponse pour les Startups postulantes
  • Des actions de relation presse en lien avec les verticales, actions phares et Succes Stories dans chaque écosystème
  • La valorisation des spécificités des Start’ups locales via une communication au régional et au national

 

Opération de recensement. Startups du territoire, c’est le moment de vous faire identifier !

Afin de faire prendre corps à notre Communauté #FTAV, nous souhaitons recenser les startups pour les cartographier sur le nouveau site Internet du SPN, actuellement en cours de construction.

Il s’agit de la 1ère étape de notre plan de valorisation de la Communauté #FTAV, qui va accompagner un nouveau cycle d’actions prévu sur le 2e semestre 2020.

Vous êtes une startup présente sur le territoire de l’un des 4 départements de la Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres ou de la Vienne ?
 
A vous de jouer !