En visio

Jeudi 08 Avril
De 10h à 12h

In-FINE Digital : Transformer les pratiques pédagogiques

Venez participer au 2ème temps fort d'In-FiNE. La thématique centrale sera la transformation des pratiques pédagogiques

#EdTech
Pictogramme pour l'adresse de l'événement
Adresse de l’évènement
En ligne
Pictogramme pour le tarif de l'événement
Tarif
Gratuit
Pictogramme pour la durée de l'événement
Durée
2 heures
Pictogramme pour infos complémentaires liées à l'événement
A savoir !

Uniquement sur inscription

Image de l'organisateur
Pictogramme de l'organisateur
L’organisateur
  • In-FINE

Deuxième temps fort :

Débat 1 : Peut-on développer les actions d’inclusion scolaire grâce au potentiel de l’intelligence artificielle ?, 10h00 – 11h00

Au fil des décennies, le système éducatif français a évolué de logiques exclusives et ségrégatives, positionnant les élèves à profil particulier hors du système scolaire, vers des logiques intégratives puis inclusives.

Cette évolution vise à permettre à ces élèves de profiter des effets positifs des dynamiques collectives tout en recevant un accompagnement spécifique. D’abord centrée sur les élèves présentant des situations de handicap, cette réflexion sur l’école inclusive s’élargit progressivement à l’ensemble des profils particuliers — élève temporairement empêché, retard scolaire et « haut potentiel » — conduisant les acteurs de l’Education et de la Formation à se confronter simultanément à des situations toujours plus variées

Débat 2 : Transformation de l’enseignement, vers une hybridation ? 11h10 – 12h00

Le 11 mars 2021, le parlement européen a adopté une résolution sur les droits de l’enfant dans la perspective de l’élaboration par la commission d’une nouvelle stratégie de l’union européenne sur les droits de l’enfant.

Dans cette résolution, le parlement insiste sur le fait que l’éducation numérique ne devrait jamais remplacer de façon permanente l’apprentissage en présentiel et que celle-ci ne devrait être utilisée que d’une façon complémentaire ou lors de situations de grande difficulté telles que les pandémies.

Dans ce texte, le parlement prend acte du besoin essentiel d’apprendre dans un lieu physique mais ouvre la voie de la complémentarité entre présence et distance. La crise sanitaire a donc mis en évidence l’hybridation des enseignements, une notion connue et étudiée depuis de nombreuses années par les chercheurs qui s’intéressaient à la formation à distance.

Cette notion est d’ailleurs à différencier de l’enseignement à distance d’urgence vécu durant les confinements stricts où tous les élèves restent chez eux.

Ces évènements pourraient aussi vous intéresser

Visioconférence

Le nouveau label NR ✅

Jeudi 09 Septembre
Visioconférence